Dans la rénovation d’un intérieur ou la construction d’une maison neuve, le choix du carrelage est une étape importante. Avant de vous lancer, pensez à prendre en compte un certain nombre de critères.

1. Carrelage en ligne de carrelage
Quand on parle de carrelage, on entend un revêtement de sol cuit. Il existe trois grands types de carreaux : en pierre naturelle travaillée (granit / ardoise / marbre…), en grès (cérame émaillé ou non, pleine masse), en terre cuite (ou argile cuit, les tomettes, carreaux de ciment…).

Aujourd’hui, beaucoup de carrelages sont ce que l’on appelle des imitations. Carreaux de ciment, parquet, pierre, ardoise, béton… Il en existe de diverses sortes dans de nombreuses finitions. Le fait que le carreau soit une imitation ne change pas son usage car la finition est incrustée dans la masse.

2. Définir la taille et la forme du carreau
En fonction de la pièce d’usage, la taille du carreau est aussi à prendre en compte. Dans une salle de bains, on conseille des petits modèles, qui avec la multiplication des joints, évitent l’aquaplaning. Dans un séjour, on choisit la facilité d’entretien est donc des carreaux plus grands. Carrelage discount accès direct sur le jardin ou des animaux, les formats plus importants sont aussi à privilégier.

La tendance est aujourd’hui au grand carreau (60 x 60 cm / 80 x 80 cm / 120 x 60 cm). Il existe aussi des carreaux de plus petite taille (20 x 20 cm ou 30 x 30 cm), faciles à accorder aux carreaux de ciment. De nombreuses tailles de carreaux sont disponibles en fonction des fabricants. Retenez que les grands carreaux aident à agrandir visuellement la pièce, alors que les petits la réchauffent et sont plus faciles à poser. Le plus souvent, les carreaux sont carrés ou rectangulaires, il en existe aussi des octogonaux, plus compliqués à poser.

3. Carrelage en ligne de son carrelage
Les couleurs vives ou pastel vous font peut-être de l’oeil aujourd’hui, mais pensez à voir loin pour la couleur de votre carrelage. Ce type de revêtement de sol ne se change pas régulièrement comme un lino ou un parquet flottant, il faut donc prendre garde au style que l’on choisit, surtout si l’on souhaite revendre un jour. Chez Saint-Maclou, Hervé Mazel conseille de rester sur des blancs cassés, des gris ou des taupes pour donner de la puissance au sol. Les couleurs foncées font ressortir plus facilement la déco, pensez-y.

Pour Dominique Montfort, il ne faut pas choisir la couleur de votre carrelage en fonction de sa facilité d’entretien. Sur un sol clair, on voit les impuretés mais sur un sol foncé, les traces de calcaires se déposent facilement. Le chef produit vente carrelage de Leroy Merlin opte pour la tendance du bois ou de la pierre en imitation ou des carreaux de ciment.