Gagner de l’argent sans vraiment travailler est un rêve partagé par beaucoup de gens. Certains pensent qu’il est (encore) possible d’y arriver grâce à la bonne et vieille technique de l’affiliation. Mythe ou réalité ? La Fabrique du Net vous donne son avis sur la question. Mais avant, nous allons d’abord rappeler ce qu’est l’affiliation et comment ça marche pour celles et ceux qui ne sont pas encore très familiers de cette technique de monétisation d’audience. On vous expliquera à la fin de l’article comment vous lancer dans l’affiliation en 4 étapes. Bonne lecture !

L’affiliation, une technique de monétisation ancienne et toujours efficace
L’affiliation est une technique assez ancienne qui permet aux éditeurs de monétiser leur audience et aux marchands de vendre plus de produits sans prendre de risque. Oui, quand on est éditeur, il est possible de gagner de l’argent avec l’affiliation sans beaucoup travailler…à condition d’avoir très bien travaillé au départ.

Définition simple et complète de l’affiliation
L’affiliation est une technique de marketing assez ancienne qui permet aux annonceurs / marchands de vendre plus de produits ou de services, et aux éditeurs de sites web de monétiser leur audience. C’ gagner de l’argent , malgré son efficacité, reste inconnue de beaucoup d’éditeurs. C’est dommage, car c’est passer à côté d’une source de revenus à portée de mains lorsque l’on a une audience.

Si l’affiliation est une technique de marketing digital, le principe n’est très innovant et existe dans le offline depuis des décennies. Dans sa forme la plus simple, l’affiliation marketing implique trois composantes :

Un marchand (aussi appelé annonceur) qui souhaite vendre un produit ou un service.
Un affilié, c’est-à-dire un éditeur de site qui souhaite proposer ce produit ou ce service à son audience.
Un produit ou un service.
L’affilié propose sur son site un lien qui renvoie sur la landing page du marchand (page qui permet d’acheter le produit ou le service). Ce lien peut être textuel ou peut prendre la forme d’une bannière. A chaque fois qu’un visiteur du site clique sur le lien et achète le produit/service, l’affilié reçoit une commission de la part du marchand. Une commission proportionnel au prix du produit. Le lien affilié a une forme particulière qui permet au marchand d’identifier les visiteurs de la landing page qui ont cliqué sur le lien, et donc de connaître le nombre de ventes réalisé grâce à l’éditeur partenaire. Le principe de l’affiliation est vieux comme le monde. L’affilié peut au fond être comparé au commercial qui touche des commissions sur les produits ou services qu’il vend.

Pour faire de l’affiliation, vous avez d’abord besoin d’un site internet. Découvrez combien coûte la création d’un site internet.

Pour un éditeur, les revenus générés par l’affiliation se calculent au moyen de plusieurs petites équations. Tout d’abord, il faut calculer le nombre de visiteurs référants, c’est-à-dire le nombre de visiteurs du site qui a cliqué sur le ou les liens d’affiliation affichés sur le site. Nombre de visiteurs référants = Total des visiteurs x taux de clic sur les liens affiliés. Pour calculer les revenus référants, c’est-à-dire les revenus du marchand générés grâce à l’éditeur partenaire, l’équation est la suivante : nombre de visiteurs référants x taux de conversion x prix moyen des achats. Le taux de conversion désigne ici le pourcentage des visiteurs référants qui achète sur le site du marchand. L’éditeur qui souhaite calculer ses revenus d’affiliation doit multiplier les revenus référants par le taux de commission négocié avec le marchand : revenus référants x taux de commission.

Ces calculs permettent d’identifier les clés de la réussite d’un programme d’affiliation du point de vue de l’éditeur. L’affiliation générera d’autant plus de revenus pour l’éditeur que son audience est importante en volume, que le taux de clics sur les liens affiliés est important, que le taux de conversion des visiteurs référants est élevé et que la commission est intéressante. Bien sûr, les revenus dépendent aussi du prix du produit ou service en question. Ces facteurs de réussite dépendent pour beaucoup de la pertinence du produit/service que l’éditeur propose à son audience (du « product/audience fit »). Si vous êtes l’éditeur d’un site de voyage, vous avez plus intérêt à proposer des offres affiliées de voyages que des offres de couches pour bébé.

Pour les marchands (ou annonceurs), l’affiliation comporte beaucoup d’avantages aussi dans la mesure où le risque est minimum. Ils ne paient la commission qu’en cas d’achats, c’est-à-dire que si le lead convertit. Le ROI est donc forcément positif. Il existe aussi un modèle de paiement au lead (coût par clic), mais il est très minoritaire. Dans ce dernier cas, le marchand verse de l’argent à l’éditeur à chaque clic sur le lien affilié. L’affiliation est également intéressante du point de vue de l’éditeur – celui qui nous intéresse dans cet article. L’affiliation permet de monétiser son audience de manière assez simple et sans beaucoup travailler.