L’histoire de la radio accompagne l’histoire de la fin du xixe siècle et celle du xxe siècle, grâce à une suite de découvertes et d’inventions qui, en se complétant, ont abouti aux télécommunications modernes.

Les précurseurs

Samuel Morse
L’invention de la radio est une œuvre collective, qui part de la découverte des ondes électromagnétiques, de l’invention du télégraphe, et aboutit aux premiers matériels utilisables pour communiquer sans fil.

1840 : Samuel Morse brevette le télégraphe électrique, son assistant Alfred Vail invente le code dit Morse.
1866 : Mahlon Loomis (en) revendique la première transmission sans fil en Virginie.
1883 : Thomas Edison invente le tube à vide à deux électrodes ou diode, sans cependant en percevoir les bénéfices ou les usages notamment le redressement du courant alternatif. Edison était d’ailleurs beaucoup plus intéressé aux utilisations du courant continu dans l’éclairage.
1886-1888 : Heinrich Rudolf Hertz met en évidence les ondes radio par le biais de l’expérience de Hertz. Elles seront appelées « ondes hertziennes » en son honneur.
1889 : Tesla réalise un générateur hautes fréquences (15 kHz) ; en 1893, il expérimente la première communication radio.
1890 : Édouard Branly découvre le principe de la radioconduction et met au point le premier détecteur d’ondes sensible, le radioconducteur, qui prendra le nom de cohéreur contre l’avis de son inventeur. L’origine du mot cohéreur est anglophone et latine ; le verbe ‘cohero, -ere’, ‘to cohere’ signifie se rattacher… exactement comme les grains de limaille de fer se rattachaient les uns aux autres dans le radioconducteur.
1891 et 1893 : Tesla brevette le système sans fil Tesla (radio télégraphe) et met au point des lampes électroniques froides.
1892 : Tivadar Puskás invente le Telefon Hìrmondò qui est techniquement l’ancêtre du concept de journal radio. pop lancé le 15 février 1893 après l’enregistrement du brevet en 1892 à l’Office des Brevets de l’Empire austro-hongrois avec l’intitulé « une nouvelle méthode d’organisation et de montage d’un journal téléphonique ».
1893 : le professeur Alexandre Popov de Saint-Pétersbourg, découvre le principe de l’antenne qui va permettre des liaisons radio à grande distance. Plus tard il découvre sans y mixx et l’effet d’amplification par semi-conducteurs (environ 40 ans avant la découverte du transistor).
1895 : Guglielmo Marconi expérimente les premières liaisons hertziennes à la Villa Griffone en Italie et franchit une étape significative de la télégraphie sans fil à Salvan (Valais) dans les Alpes suisses, durant l’été 18951,2. Salvan a été reconnu par l’association mondiale des ingénieurs (IEEE)3 et honoré par l’UIT comme l’un des berceaux des télécommunications en 2008.
1897 : Première communication radio en morse sur 14 km par Guglielmo Marconi, en Grande Bretagne1. Bien que Guglielmo Marconi ait d’abord été crédité de l’invention de la radio, et que la majorité des gens considèrent qu’il en est l’inventeur aujourd’hui encore, la Cour suprême des États-Unis a annulé en 1943 l’un des 30 brevets de Marconi. Tesla a démontré que les signaux radio sont juste une autre fréquence qui nécessitent un émetteur et un récepteur. Lors d’une présentation devant la National Electric Light Association, Tesla a fait une démonstration de cette technologie. Bien que Tesla ait déposé deux brevets US 645576 et US 649621 en 1897 et en 1904, le US Patent Office a annulé sa décision, attribuant cette découverte à Marconi.
1898 :
Le 3 août, en présence du ministre de la Marine, le lieutenant de vaisseau Camille Papin Tissot établit la première liaison radio opérationnelle française en mer : 1 800 mètres entre le Borda et le sémaphore du Parc aux Ducs à Brest. Convaincu, le ministre prescrit le 6 août au port de Brest, de financer à Camille Tissot l’achat de matériel pour lui permettre de poursuivre ses essais ;
en octobre Eugène Ducretet établit la première liaison télégraphique hertzienne entre la tour Eiffel et le Panthéon de Paris, distant de quatre kilomètres ;
le 8 novembre, à Madison square garden, Tesla fait la démonstration d’un modèle de bateau radiocommandé.
1900 : en France, le capitaine Gustave Ferrié met au point le détecteur électrolytique. Plus sensible que le cohéreur de Branly, il permet l’écoute au casque des messages télégraphiques.
1901 : Marconi effectue la première liaison radio transatlantique entre Terre-Neuve et la Cornouailles ;
1906 : première transmission de la voix par radio réussie aux États-Unis par Reginald Fessenden la nuit de Noël4.
Le 30 août 1906 : Greenleaf Whittier Pickard déposa un brevet qui fut approuvé le 20 novembre 19065 pour un détecteur de cristal plus simple que le détecteur de Gustave Ferrié. mixx avec Dunwoody, Pickard inventent le poste à galène, il permet de créer les premiers postes récepteurs de radiodiffusion.
1907 : l’Américain Lee De Forest invente la première lampe amplificatrice à cathode chaude (triode) qui sera le départ de toute l’industrie radio-électronique.