Un de mes premiers articles evoquait le choix entre machette ou hachette. Si pour la hachette, un modele ou un autre ne change pas grand chose, il en est tout autrement pour les machettes. L’image d’illustration ci-dessus ne recense meme pas tous les types de machettes existants, et je ne vais evidemment pas pouvoir tous les evoquer.

Comme d’habitude, je vais vous laisser faire votre choix en fonction de vos besoins et de vos gouts.

Commencons par la plus connue,la machette latine, celle qu’utilisaient les G.I. pendant la guerre du vietnam.


Il s’agit d’une des plus polyvalentes: Une des plus longues, des plus legeres (certains modeles comme la mienne pesent moins de 300grammes), avec une pointe permettant de donner des coups d’estoc en combat.

Probablement la meilleure pour le debroussaillage, elle pechera neanmoins lorsqu’il faudra couper de grosse section de bois, notamment s’il s’agit de bois dur et/ou sec.


Malgre tout, sur du bois comme du pin, vous n’aurez aucun soucis, meme avec une lame aussi legere que ma tramontina 28 pouces (lame de 71cm). Voyez la profondeur d’enfoncement de la lame…

Avec un bon coup de poignet, vous pourrez quand meme couper net des branches de 4-5cm de diametre (3-4cm pour des non-resineux).



Les machettes lourdes, de type tapanga , ATC (cold steel) ou canne a sucre


le A.T.C. (All Terrain Chopper) de chez cold steel
On est ici dans le complet oppose de la machette latine. Machettes qui font generalement dans les 1kg, avec des lames epaisses de 2mm ou plus, vous vous doutez que ce n’est pas fait pour couper de l’herbe ou des petites ronces. Leur forme ne leur permet pas vraiment de donner des coups d’estoc, mais ca peut tout de meme faire des ravages en combat du fait de leur poids important. Ideal pour abattre des arbres entiers, pas grand chose n’arretera cette machette, si ce n’est l’epuisement qu’elle pourra vous procurer si vous en abusez. Ces machettes n’ont pas grand chose a envier aux haches.


Machette type Tapanga

machette lourde, mais plus courte. Ca peut etre un bon compromis, mais evitez le debroussaillage face a des plantes epineuses si vous tenez a vos mains

Les machettes de type gator


Ce sont des machettes assez polyvalentes dont la particularite est d’avoir le dos en dents de scies acerees. Si ca part d’un bon sentiment, voulant eviter de vous faire emporter une scie, c’est en fait une fausse bonne idee.Non seulement la forme droite de la poignee fait perdre en confort d’utilisation (elle ne peut pas etre courbee puisque la machette est “reversible”), et surtout, les dents de scies s’accrochent dans les vetements, les dechirent ou vous griffent (si ce n’est pire, et bonjour les infections en zone humide) . En plus, vous ne pouvez pas mettre votre paume en renfort si vous voulez tailler du bois en utilisant vos deux mains, mais ca, c’est du detail.

Le kukri


Probablement LA plus polyvalente. Maniable car ni trop lourde ni trop longue, assez epaisse avec un poids porte vers l’avant pour pouvoir couper le bois, avec une pointe pour les estocades, la lame affinee pres de la poignee permet de tailler facilement le bois comme le ferait un couteau. machette de survie encombrante, elle fera le boulot dans toutes les situations, mais n’excellera dans aucun domaine. Pas assez imposante pour remplacer les machettes lourdes sur le gros oeuvre, pas assez longue pour aussi bien debroussailler qu’une latine, moins d’allonge pour le combat, moins pratique qu’un couteau pour le travail de precision…mais un kukri remplacera quand meme le couteau+la machette+la hache pour qui ne sera pas trop exigeant ( vu le poids et l’encombrement d’un couteau, vous devriez de toutes facons avoir un couteau en plus, c’est toujours mieux.)



Le bolo



Je dirais que le bolo est un peu la machette latine version lourde. Similaire en dimensions , assez proche au niveau de la forme, mais plus epaisse et plus lourde, elle est faite pour avoir une puissance maximale tout en restant maniable. Vous pourrez autant vous frayer un chemin a travers d’epaisses broussailles qu’abattre un arbre, et c’est une arme excellente pour le combat (c’est une des armes emblematiques des arts martiaux philippins). Il n’y a que pour le travail “fin” que le bolo peche un peu, mais on lui pardonnera aisement ce petit inconvenient.



Les zombies killers



Machettes modernes pour kekes survivalistes , parfois aussi peu fonctionnelles que les shurikens a 12 branches et autres epees ou dagues-serpent que l’on trouve a 10 euros sur les marches, on trouve neanmoins parfois certains modeles assez pertinents pour le combat et utiles dans les bois. J’ai par exemple ce modele:


machette albainox espartano
Inspiree des Kopis grecques, on retrouve un peu la forme du kukri, mais en ayant plus de longueur ainsi qu’une garde fermee pour proteger les doigts. L’inconvenient, ce sont les dents de scie sur le dos, mais un petit coup de duct tape dessus et ca n’accroche plus.



Les pangas et assimiles


Forme typique du continent africain, c’est exactement comme un bolo, mais sans la pointe. Ca marche tres bien, mais si vous avez le choix, autant choisir un bolo.

Les machettes-serpes


Machettes dont la lame est incurvee a 90degre vers l’interieur, ideale pour le debroussaillage et la coupe d’herbes hautes. Elle sera en revanche peu pratique pour couper de grosses sections de bois puisque la puissance de frappe est developpee dans le “creux” de la lame. heureusement, certaines machettes combinent un cote serpe et un cote machette lourde:



Voila, on a fait le tour des machettes les plus repandues. J’aurais peut-etre pu evoquer les barongs, mais c’est un kukri en moins bien s’ils sont courts, et s’ils sont longs autant prendre un bolo ou une latine. bon bah voila, en fait je les ai evoques.